Wiggins ne dunkera pas, la vie est injuste

Simon Cremer

Le match des étoiles de la NBA approche à grands pas, et cela fait un an que Pascal, Georges et moi militons pour qu'Andrew Wiggins participe au concours de dunks en 2016. 

Et bien, même si ça se passe à Toronto (peut-être pour la seule et unique fois de sa carrière?), et même si un duel de coéquipiers avec Zach Lavine se dessinait, Wiggins a résolument dit non. 

C'est ce qu'a appris notre compatriote Tas Melas, hier soir, alors qu'il était en Nouvelle-Orléans pour le match entre les Pelicans et les Timberwolves, pour l'émission hebdomadaire des Starters, sur le réseau NBA TV. 

À la question "vas-tu participer au concours de dunk", Wiggins a répondu "euh, probablement pas, non". Vous direz que l'ajoute de l'adverbe entre-ouvre la porte, mais on vous déconseille de retenir votre souffle en attendant qu'il confirme sa présence. 

Pour un néophyte, il pourrait sembler impossible qu'une vedette, qui plus est une vedette locale, ne participe pas à un évènement aussi populaire que le concours de dunk. Mais ça n'est pas si simple. Dunker est taxant sur le corps, notamment sur le dos. Les joueurs vedettes, ceux qui ont déjà le plus de bobos, ne sont pas intéressés à en ajouter indûment. Et puis pour gagner un concours de la sorte, il faut faire preuve d'originalité, de flair, il faut mettre du temps et de l'énergie dans la préparation de la routine. Vous pensez que Zach Lavine s'est levé de son lit et a tout de suite fait ceci:

Ou encore, Blake Griffin qui saute par-dessus une voiture

Vous imaginez le désastre si sa jambe était passée par le toit ouvrant? Bref, ç'aurait été formidable d'avoir Wiggins dans le concours de dunk. Peut-être que c'est un coup de poker et qu'en fait il en fera partie. Mais on peut comprendre pourquoi il préfère se désister. Malgré tout.

Les Cavaliers en déroute; 10 ans pour les 81 points de Kobe

Dans le même épisode des Starters, il est question de la dégelée de 34 points subie par LeBron James et les Cavaliers aux mains des Warriors de Golden State, et des 81 points de Kobe Bryant contre les Raptors. Décidément, cette semaine n'est pas chanceuse pour le basketball canadien...